Cet article vous plaît ? Partagez-le ?

L’approche humaine et décomplexée est pour nous primordiale pour tout recrutement. L’attention que nous portons à chaque candidat l’est donc tout autant. Quoi de mieux pour en juger que de donner la parole à un de nos candidats ? Aujourd’hui, la parole est à Caroline qui travaille dans une Grande Maison Luxe à Paris.

« Bonjour Caroline ! Tout d’abord, présentez-vous en quelques mots !

Je m’appelle Caroline, j’ai 27 ans, j’étais auparavant Manager des Ventes chez une grande enseigne beauté. Je suis maintenant Manager des Ventes dans une grande maison de luxe à Paris au département beauté.
Vers février j’avais mis à jour mon profil Linkedin et grâce à vous, j’ai été proposée chez cette Grande Maison pour un profil de Manager des Ventes. J’ai donc, à la suite de cela, été embauchée dans le nouvel espace beauté qui venait d’être mis en place.

.

Aujourd’hui vous êtes donc Manager des Ventes dans cette maison de luxe, pourquoi avoir changé de poste ?

Après 4 ans d’évolution dans cette grande enseigne, j’ai eu besoin de voir quelque chose de différent, d’aller ailleurs et d’apprendre autrement. Moi qui ait une très grande capacité d’adaptation, je voulais mettre à jour mon CV et m’ouvrir à de nouvelles opportunités, toujours dans le secteur de la beauté.

Aujourd’hui, je m’occupe d’une équipe de 5 (bientôt 8) collaborateurs et de 5 marques différentes avec lesquelles j’effectue du management transversal.

.

Avez-vous postulé à l’offre d’emploi ou un consultant vous a contacté?

J’ai été recrutée par My Retail Agency via LinkedIn.

.

Aviez-vous déjà eu affaire avec un cabinet de recrutement auparavant ?

Oui, un cabinet de recrutement m’avait contacté à plusieurs reprises lorsque j’étais encore en place sur mon précédent poste. Mais je n’ai jamais été jusqu’au bout du processus car je n’avais pas du tout le « feeling ».

Si je devais comparer cette expérience à l’expérience My Retail Agency je dirais que c’est tout à fait différent. Avec vous je sentais une réelle proximité, bien que l’agence ne soit pas située à Paris où j’habite. La personne est importante et est placée au cœur du processus, contrairement au sentiment que j’ai pu avoir avec les autres cabinets « à la chaîne », qui m’appelaient 5 fois par jour parfois, et à qui il manquait l’aspect humain.

Avec votre cabinet, le profil est réellement mis en valeur et pris dans son ensemble, Mon interlocuteur ne s’est pas focalisé sur mon expérience précédente mais sur tout mon parcours, mon profil a été valorisé avec une approche vraiment conviviale et courtoise.

.

Justement, si vous deviez rassurer un candidat qui hésite à passer par un cabinet comme My Retail Agency que lui diriez-vous ?

Je prendrais naturellement l’exemple de ma propre expérience, de la prise en charge de A à Z, du suivi même après la signature du contrat, etc.

Je travaille d’ailleurs dans le même bureau qu’une autre personne étant passée par My Retail Agency et qui a eu le même ressenti face à cette expérience. Du coup, elle me comprend quand je lui parle de ce « cabinet de recrutement » pas comme les autres !

D’ailleurs, je n’aurais sûrement pas postulé si un Consultant My Retail Agency ne m’avait pas contacté. Lorsque j’ai vu la fiche de poste, j’étais même étonnée : un BAC+5 et études de commerce exigées, je ne pensais pas avoir le bon profil.

.

Et c’est finalement votre profil qui a été retenu ! Selon vous, quel type de question permet le mieux de cerner une personne lors d’un entretien ?

Des questions décalées par rapport aux qualités, aux activités extérieures, pourquoi j’ai choisi Paris par exemple ou sur mon parcours. Des questions moins axées sur le poste en lui-même finalement !

 .
Avez-vous déjà eu une expérience de recrutement qui vous a marqué ?

Je dirais le manque d’attention du cabinet de recrutement à qui j’avais eu affaire lorsque j’étais encore en place sur mon poste précédent. Mon tout premier entretien téléphonique manquait de professionnalisme et d’expertise, la personne parlait extrêmement vite, elle semblait réciter un texte déjà pré écrit et le faisait machinalement. Par la suite en revanche, les entretiens étaient plus professionnels mais pour une première approche, ce n’était pas appréciable.

 .
Maintenant, je vais vous poser des questions auxquelles il faut répondre du tac au tac. Votre marque de cosmétiques préférée ?

Très difficile de répondre mais ce sera Armani pour le maquillage et aussi pour l’image de la marque.

.

Management ou merchandising ?

…Je dirais management, mais le merchandising me plait beaucoup aussi !

.

Votre poste actuel en 1 mot ?

Challenge.

.

My Retail Agency en 1 mot ?

Proximité… et accompagnement ! Mais je garderai « accompagnement » puisque la proximité est quelque chose qui en découle. »

Merci à Caroline d’avoir témoigné et avant tout, de nous avoir fait confiance. Nous vous souhaitons une excellente continuation !

(N.B : Le prénom de la personne interviewée a été modifié pour conserver son anonymat.)

>> consultez toutes nos offres ici <<

Maud LEMAIRE


Cet article vous plaît ? Partagez-le ?